Le soldat ayant écrit ces lettres est le Pvt Armand D Cashier. Armand est né en 1921 à Syracuse dans l’Etat de New-York. Il s’engagera dans l’armée le 17 Octobre 1940 sous le matricule 12016690. Après des mois d’entrainement il rejoindra la Company G du 16th Infantry Regiment de la 1st Infantry Division.


Opération Torch et invasion de la Sicile
 
Lorsque la 1ère division d'infanterie américaine est réactualisée le 15 mai 1942, elle compte près de 15 000 soldats à son actif. 
 
Armand prendra rapidement part aux combats puisque la première bataille de la Seconde Guerre mondiale et de la 1st Infantry Division se déroule dans le cadre de l'opération Torch, le 8 Novembre 1942. Les forces alliées organisent pour la première fois un débarquement de grande envergure, situé près de la ville d'Oran, en Algérie.

La Big Red One, combattra en Tunisie et participera par la suite à l'invasion de la Sicile en Juillet 1943.

D-Day - Omaha Beach - Secteur Easy Red

Lors de son troisième débarquement, Armand sera également présent sur les plages de Normandie le 6 Juin 1944. Ayant été appelée en Angleterre, la 1st Infantry Division est chargée de débarquer sur la plage d'Omaha Beach, avec la 29th Infantry Division.

Le 6 juin 1944, sous les ordres du Major General C. Ralph Huebner, le 16th Infantry Regiment débarque à 6 heures 30 en Normandie sur Easy Red, devant la localité de Colleville-sur-Mer. Mais la résistance allemande est extrêmement forte et les Américains sont à deux doigts de la catastrophe. Les pertes sont immenses, 95% des officiers ont été tués et personne n'est débarqué à l'endroit où il devrait se trouver.
Armand se trouvait sur l’USS Henrico (APA-45). Il débarquera sur Easy Red avec le 2nd Battalion de la Company G lors de la seconde vague d’assaut aux alentours de 7h00. Grace à l’aide d’un historien de la 1st Infantry Division, j’ai eu la chance d’obtenir les roster de débarquement des soldats de la Company G du 16th IR. Armand avait pour rôle ce jour-là de servir commer « Runner » (messager) de l’Assault Section N°1 sous les ordres du Lt Burbridge. C’est donc lui qui a transmis tous les messages aux différents officiers présents sur la plage.

Il servira sous les ordres du célèbre Captain Joseph T Dawson, commandant de la Company G du 16th Infantry Regiment. Le Captain Dawson est connu comme étant l'un des premiers officiers a avoir atteint le sommet de la crête surplombant Omaha Beach. Au lieu d'attaquer les sorties de plage comme cela était prévu, il a aidé à se frayer un chemin jusqu'à des falaises minées. Une fois au sommet, il a mené ses hommes vers Colleville-sur-Mer, où il fut blessé. Pour ses actions ce jour, il recevra la Distinguished Service Cross des mains d’Eisenhower. Voici ses mémoires :

«Lorsque la Company G débarqua sur Omaha Beach, c’était le chaos total. La première vague d’assaut du Battalion composée de la Company E et F avait été pratiquement décimé en raison de circonstances dans lesquelles ils n'avaient aucun contrôle. Ils ont été gravement désorganisés quand ils ont débarqué, et ont reçu d'énormes pertes. Le capitaine Dawson a eu le privilège de débarquer sans dommage avec tous ses hommes et tout le matériel à l’endroit prévu. Il était assez expérimenté pour identifier des points de repère et pour diriger le conducteur de barge.
La Company G débarqua sur Omaha avec 6 LCVP. Il était le premier homme à sortir de son bateau, suivi par son sergent de communication et son commis de compagnie. Malheureusement, son bateau a ensuite été frappé et le reste de sa compagnie de commandement anéanti. Le flight control officer de la Navy a ainsi été tué alors qu’il été en communication avec d’autres bateaux pour permettre à la Company d’avoir un support pour neutraliser l’objectif du Captain Dawson : le village de Colleville.
Dawson se sentait le devoir de diriger ses hommes sur la plage. Un monticule de galet leur a donné une certaine protection contre le feu ennemi.
Les mitrailleuses légères et les mortiers étaient tous avec Dawson, il a mis en place les mitrailleuses sur le dessus du monticule et les mortiers à la base de celui-ci. Lorsque le feu ennemi s’est déplacé de la Company G vers les nouveaux bateaux qui arrivaient sur la plage, ces mortiers et mitrailleuses pouvaient voir leurs cibles clairement. Ils ont repéré 8 ou 10 emplacements, mais les tirs de roquettes et d'obus de mortier ont été inefficaces.
A environ 5 mètres du monticule, il y avait 2 rangées barbelé. Le Lieutenant John D Burbridge et le Pvt Henry J Peszck (de l’Assault Section 1 dont faisait partie Armand) a permis de libérer une voie dans les barbelés grace aux Bangalore. Grâce à cela, les bataillons qui sont arrivés après ont pu traverser facilement.
Les hommes de la Compagnie G tombèrent ensuite dans un champ de mines. Pour éviter les mines ils ont dû marcher sur les corps de certains soldats tués. Ce fut leur route la plus sûre. Ils ont ensuite continué à travers les ruines ont procédés au tracage d’un chemin au milieu des mines. C’est désormais connu comme le «Dawson’s Draw».

Le capitaine Dawson, le Sgt Cleff et le Pfc Frank Baldridge participèrent à ce tracage. La colline était en pente sur 250 mètres. Les défenses des Allemands se trouvaient sur la crête surplombant la plage et dans des casemates.
Le capitaine Dawson se fraya un chemin vers le sommet de la colline. À mi-hauteur, il rencontra le Lieutenant Spaulding de la Company E avec un reste de son peloton. Le capitaine Dawson rejoindra quasiment le sommet de la crête lorsqu’il entendit un grand bruit juste au-dessus de lui. Il y avait un nid de mitrailleuse sur la crête de la colline donnant aux hommes un tas d'ennuis. Il sera en mesure de se positionner à quelques mètres d'eux parce qu'ils ne pouvaient pas le voir, ils étaient juste au-dessus de la crête dans une tranchée. Le capitaine Dawson lança deux grenades dans le nid de mitrailleuse et les fit taire. Cela a permis d’ouvrir la plage. Il déclara : «Ce fut un miracle ».

La majeure partie de la Compagnie G se rassembla ensuite dans une ferme française avec une cour fermée, en face de l'église de Colleville. En sortant de l’église, le Captain Dawson sera blessé aux jambes par la balle d’un sniper. Joe Dawson portait à ce moment-là une carabine, (la seule fois où il a utilisé une autre arme que son Colt45). La balle du tireur d'élite venait de traverser la crosse de sa carabine et traversa sa jambe droite.
La Company G a permis de libérer le village de Colleville vers 15h30. Au total, 18 ennemis ont été tués. La Company G était composée à ce moment là de 107 hommes, 6 officiers, plus environ 25 hommes venant d’autres Company.

A 16h30, Colleville était dévasté par un barrage d’artillerie venant des navires au large d’Omaha. Ceci a infligé d'autres pertes pour la Company G. La Navy n’avait aucune visibilité et la communication était suspendue à cause de la mort du flight officer de la Navy sur la plage qui devait faire le lien avec les navires. Le Captain Dawson jeta des fumigènes pour empêcher le tir de barrage mais c’était déjà trop tard.
Les pertes totales de la Company G du jour J à J + 1, était de 60 soldats et de 3 officiers. La Company G a perdu la plupart de ses hommes, 63 au total, lors du débarquement. 18 hommes ont été tués ou blessés par les tirs de la marine dans l’après-midi.
»

Après le débarquement de Normandie, la 1st Infantry Division participe à la libération de la ville de Liège, en Belgique et repousse les forces allemandes derrière le Rhin. Elle traverse la ligne Siegfried puis attaque la ville allemande de Aachen qui se rend le 21 octobre 1944.

Mais le 16 décembre 1944, les Allemands lancent leurs dernières forces dans le cadre de l'opération Nordwind et contre-attaquent au niveau de la forêt des Ardennes. Située à Bullingen, la 1st Infantry Division défend ses positions en infligeant de lourdes pertes aux forces allemandes.

Le 15 janviers 1945, la situation américaine dans les Ardennes s'améliore et les divisions alliées contre-attaquent à leur tour. La 1ère division d'infanterie traverse une seconde fois la Ligne Siegfried réoccupée par les Allemands, puis elle établit une tête de pont dans la région de Remagen.

Le 8 avril 1945, la Big Red One pénètre en Tchécoslovaquie après avoir traversée la rivière Weser. C'est sa dernière action de la Seconde Guerre mondiale. Elle sert comme division d'occupation en Allemagne jusqu'en 1955 avant de retourner à Fort Riley (USA).
21 023 soldats de la 1st Infantry Division ont été mis hors de combat pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale.

Armand sera blessé 3 fois durant les combats et recevra 3 Purple Heart.

Après la guerre, il servira comme chauffeur de bus pour l’Etat de New-York et travaillera également 30 ans comme chauffeur pour l’U.S. Postal Service de la ville de Syracuse. Il décèdera le 3 Septembre 2005 et repose désormais au Woodlawn Cemetery.