Earl L Peters est né en 1922 à San Diego en Californie. Il décide de s'engager dans l'armée le 3 Juin 1942 alors âgé de 20 ans sous le matricule 19103273. Il rejoindra l'US Army Air Force avant de passer Second Lieutnant et d'avoir le matricule 0-756530. Il intégrera le 393rd Fighter Squadron - 367th Fighter Group avant d'être tué au combat le 17 Juin 1944.

Le lot de lettres a été envoyé par Earl à son frère durant l'année 1943 :

La mission du 17 Juin 1944
Le 17 Juin 1944, deux squadrons du 367ème FG, composés de 12 P-38 du 393ème FS et 17 P-38 du 392ème FS, participent à une mission ayant pour objectif l'attaque d'une gare de triage d'Epernon.

L'attaque allemande
Vers 14H30, le 393ème FS, volant à 1000 mètres d'altitude, est surpris dans le secteur Dreux-Evreux par 8 Me-109 qui effectuent une première passe très rapide avant de disparaître dans la couche de nuages. Les P-38 américains très surpris n'ont pas le temps de se débarrasser de leurs bombes avant la fin de la première attaque. Même après avoir largué leurs bombes, les pilotes américains (dont plusieurs sont des remplaçants peu expérimentés) ont du mal à se regrouper.
Apparemment plus expérimentés et agressifs, les Allemands répètent leur attaque et s'en suit une mêlée confuse. Le leader du 393ème FS, le Capitaine GRIFFIN poursuit un Me-109, en rase-motte, au niveau des arbres. L'allemand est en perte de vitesse et s'écrase.

Le P-38 J (N°42-68060) piloté par le Lt Earl L PETERS (matricule: O-756683) abat également un autre Me-109. Toutefois, ce dernier ne vivra pas assez longtemps pour savourer sa victoire puisqu'il est lui-même abattu par un autre Me-109, quelques secondes plus tard. Son appareil s'écrasa entre Brezolles et Chateauneuf-en-Thymerais et le pilote trouva la mort.

Pour finir, le P-38 (Nr 42-104079) piloté par le Lieutenant George S. WHITE (matricule 0-756530) s'écrase en flammes lors du même combat, près de Nonancourt. Le pilote âgé de 22 ans périt dans l'appareil qu'il pilotait exceptionnellement puisque ce dernier était la mouture habituelle d'un autre pilote, EARL ODY. Le P-38 crashé portait le nom de " Lucky" alors que l'appareil attitré au Lt WHITE portait le surnom de "Mickey Fine" (le surnom donné à son épouse était "Mickey".

La version allemande
Les archives allemandes confirment les circonstances de cet important combat aérien entre Dreux, Nonancourt et Chateauneuf-en-Thimerais.
En effet, le 17 Juin 1944, à 14H30, les Me-109 du III./JG3 basés à Marcilly-la-Campagne et Francheville (entre Nonancourt et Evreux) décollèrent pour une mission de chasse libre vers Carentan et Isigny.
Peu après leur décollage, les Me-109 du 7./JG3 affrontèrent des "deux queux" revendiquant trois victoires entre 14H35 et 14H40: l'Uffz Georg KÜPP (au Sud de Laons/Dreux), le Gehr. Paul WATZLAWIK (à 5 Km au Sud de Damville) et le Fw. Nobert GEYER (au Nord de Brezolles) obtinrent chacun une victoire.
De leur coté, deux pertes furent signalées dont le Hptm. Ulrich BENSCH qui ctrouva la mort en tentant de poser son Bf-109 G6 (Code "Chevron 1", N° de série: 4114408) vers Châteauneuf-en-Thymerais.
A noter que le Fw. Nobert GEYER trouvera à son tour la mort le 02 juillet suivant en Allemagne avec un palmarès de 7 victoires.


Endroit du crash de l'avion


Tombes provisoires des pilotes américains

Earl Peters repose désormais au cimetière américain de Colleville-Sur-Mer :

(Photo prise sur sa tombe en Mai 2016)