Gerald Earl Kenney, né en 1923, est le fils de Frederick et Alice Kenney. Il s’engage dans l’armée canadienne en 1941 sous le matriculeG/51212 alors seulement âgé de 18 ans. Le Sapper Kenney arrivera en Angleterre en 1942 et fera parti de la 2 Reproduction Section - 3rd Field Survey Company - Royal Canadian Engineers

Pour sa bravoure durant des actions en Normandie il recevra des mains du Field Marshal Montgomery alors Commandant en Chef du 21st Army Group un certificat le 31 Juillet 1944, seulement 9 jours avant qu’il ne trouve la mort au combat.

Gerald Earl Kenney est tué en Normandie le 9 Août 1944 à l’âge de 21 ans alors qu’il se trouvait sur le terrain, il recevra des blessures à la tête suite à des combats.

Fournir des cartes, réparer et construire des routes, des pistes d’atterrissage, déminer, enlever les obstacles qui bloquent les routes, remblayer les cratères laissés par les bombes et les tranchées anti-chars, construire les bâtiments pour le QG, les baraquements et les hôpitaux, toutes ces tâches et d’autres encore sont la responsabilité du Corps royal du génie de l’Armée canadienne (Corps of Royal Canadian Engineers ou RCE). Sa principale fonction est donc de permettre à l’armée d’avancer dans les conditions de la guerre de mouvement, qui étaient celles qui s’imposaient à l’Armée canadienne en Europe entre 1943 et 1945. Les soldats du génie devaient travailler au côté des troupes combattantes, sur le front, sous le feu ennemi, pour ouvrir les routes qu’emprunteraient les chars et l’infanterie pour poursuivre leur avance. Plus tôt dans la guerre, lorsqu’en Grande-Bretagne on en était encore à la phase de défense statique, les soldats canadiens du génie avaient construit des ouvrages défensifs (obstacles sur les plages, blockhaus, tranchées antichars) et posé des mines. Ils travaillaient aussi à l’amélioration du système routier de la Grande-Bretagne pour faciliter la circulation militaire; ils avaient construit des bases pour l’armée et l’aviation, et même l’aile canadienne de l’hôpital Queen Elizabeth à East Grinstead.

Gerald repose désormais au Cimetière Militaire Canadien de Beny-Sur-Mer