Cet article n'a pas pour but de mettre en avant un soldat allemand, il a seulement pour but de partager l'Histoire d'un Soldbuch et du soldat qui en était propriétaire !

Ce Soldbuch a appartenu au Stabsgefreiter Rudolf Menzel qui servira 6 ans dans la 2. Panzer-Division jusqu’à ce qu’il soit blessé en Août 1944 en Normandie.

Les marquages dans ce Soldbuch commencèrent assez tôt dès Mars 1939. Rudolf Menzel était à ce moment-là un membre de l’équipe de l’Artillerie-Regiment 74, faisant parti de la 2. Panzer-Division. Il était médaillé de l’Erinnerungsmedaille datant du 13 Mars 1938 et de l’Erinnerungsmedaille datant du 1 Octobre 1938 pour l’annexion de l’Autriche et de la République Tchèque nous permettant de voir qu’il faisait partie de la 2. Panzer-Division quand il se déplaça en Autriche au printemps 1938.

Rudolf était toujours avec cette unité quand son régiment ira se battre en Pologne en Septembre 1939 rattaché au XVIII Panzer-Korps de la 14e armée du Général List. La division subira de lourdes pertes et sera envoyée dans le sud de la Cologne pour se reconstituer. Il participera également à l’invasion du Luxembourg, de la Belgique et de la France en 1940 (il participera à l’encerclement des forces franco-britanniques dans la poche de Dunkerque) il ira aussi se battre en Roumanie et en Grèce au début de l’année 1941. En Octobre 1941, la 2. Panzer-Division sera envoyée sur le front Est et prendra part à la bataille de Moscou au sein du XL Panzer-Korps  où il arrive dans les faubourgs de la capitale après avoir combattu à Roslav et Vyazma. Il subira la contre-offensive russe pendant l’hiver 1941-1942 et battra en retraite. Durant tout ce temps, Rudolf garda sa position dans l’Artillerie-Regiment. Il fera également partie de la Nachschubkompanie 82. L’Ostmedaille sera sa première médaille de combat. 

Les choses changèrent quand en 1942 il rejoignit l’équipe de la II. Abteilung. Il verra les actions sur le front de Rzhew, il recevra d’ailleurs la Verwundetenabzeichen Noir pour une légère blessure reçue en Août 1942 et sera médaillé en Décembre de la même année de la Eisernes Kreuz 2. Klasse. 
Au printemps 1943, la division est mise en réserve dans la région de Smolensk avant de participer en Juillet à l’opération Zitadelle au sein du XLVII Panzer-Korps du Général Model. Il participera à la bataille de Koursk mais sera stoppé rapidement par les forces russes. La division sera durement éprouvée dans une succession de batailles dans la région de Jiev et sur le Dniepr, il sera médaillé de l’Allgemeines Sturmabzeichen en Juin 1943. 

Quelques mois plus tard, la 2. Panzer-Division arriva en France et se retrouva dans la région d'Amiens pour se reconstituer puis sera mise en réserve en Aquitaine jusqu'au début juin. Suite au débarquement allié en Normandie, la division est envoyée en Normandie, rattachée au XLVII Panzer-Korps du Panzergruppe West (groupe d'armées B) où elle met une semaine pour atteindre le front. Rudolf Menzel sera ajouté à la 5. Batterie de son Pz.Art.Rgt.74 et sera équipé d’une MP40
Subissant des pertes dans la région de Villers-Bocage, la division prit également part aux combats près de Mortain (à Saint-Barthélemy précisément) :

« Les Allemands lancent leur dernière grande offensive en Normandie, l'opération Lüttich, dans la nuit du 6 au 7 août. Inquiété par l'avancée extrêmement rapide des Américains dans le secteur de Mortain, le général von Kluge a préféré avancer la date de l'attaque, et ce malgré les ordres d'Hitler, qui souhaiterai plutôt que l'offensive soit ordonnée à compter le lendemain 8 août. Toutes les unités prévues pour l'attaque n'ont pas encore été réunies, mais déjà von Kluge ordonne le lancement de l'opération Lüttich, qui vise à couper la 1ère armée américaine en deux zones, selon une ligne reliant Mortain à Avranches. Les ravitaillements alliés ne pourraient alors plus rejoindre une partie de la 1ère armée, et toute la 3ème armée américaine.
145 chars allemands attaquent peu après minuit par un brouillard impénétrable. La 2ème S.S. Panzer division "Das Reich" fonce vers Avranches. Les Américains décident d'engager des éléments de la 4ème division d'infanterie ainsi que le Combat Command B de la 3ème division blindée pour renforcer la 30ème D.I. pour contrer l'attaque, Les chars Sherman des forces américaines ne feront pas le poids face aux chars Tigre, mais l'offensive allemande doit être à tout prix brisée ou ralentie.
L'aviation alliée ne peut pas intervenir dès l'aube à cause d'un important brouillard mais vers midi, celui-ci se dissipe. Ainsi, la chasse américaine s'envole attaquer les colonnes de Panzer. Le décollage des chasseurs-bombardiers américains marque la fin de l'opération Lüttich, car avant même que les chars Tigre établissent le contact avec la 3ème division blindée, l'aviation a entièrement stoppé la progression allemande et près de soixante chars sont détruits. Von Kluge reçoit un message d'Hitler qui lui indique que son Führer est extrêmement déçu de ce résultat et qu'il ne comprend pas pourquoi il n'a pas attendu 24 heures de plus avant de lancer Lüttich. Mais les renforts qui sont arrivés le 7 août en début d'après-midi sont mis de côté pour une nouvelle attaque qui doit débuter le lendemain au même endroit.
 »

La Panzer-Artillerie-Regiment 74 avait 12 SdKfz 124 Wespe, 6 Hummel SdKfz 16', ainsi que 26 pièces d’artillerie à ce moment-là. 
Rudolf sera sévèrement blessé au combat par une pièce de shrapnell dans le cou et sera hospitalisé au Kriegslazarett 2/680 le 8 Août 1944. Il a été blessé un jour avant, le 7 Août 1944, durant les premières heures de l’Opération Luttich dans laquelle la 2 Panzer-Division contre-attaqua les forces américaines et notamment des éléments du 117th Infantry Regiment de la 30th Infantry Division près de Mortain à Belle-Fontaine. 
Rudolf Menzel sera évacué et restera à l’hôpital après la fin de la guerre car sa carotide a été sérieusement endommagée à cause de cette blessure. Il ressortira en Août 1945. 

Quelques photos de ce document :



















Voici deux photos d'une section Pak tractée par SDKFZ (à remarquer le trident peint identifiant la 2. Panzer-Division).